Vos conseillers des Français de l’étranger

Des élus de terrain et d’expérience pour vous représenter et vous défendre

Résidente en Italie depuis 1997, je suis originaire de la région parisienne, avec des racines bretonnes. Après mes études, un diplôme d’Etudes approfondies de l’Institut d’Etudes Européennes en poche suite à une maitrise d’histoire à Paris, j’ai commencé mon parcours professionnel en Toscane pour la valorisation de parcs archéologiques et naturels de la province de Livourne.

Chargée d’affaires européennes depuis 2000 pour une agence de développement économique de la Région Toscane, mes compétences professionnelles se sont consolidées autour de la gestion de projets européens, plus particulièrement sur les thèmes du développement régional, de l’innovation technologique et des entreprises en Méditerranée. Je travaille au quotidien pour la consolidation d’une Europe des régions, favorisant des partenariats et des échanges de bonnes pratiques entre les différents pays de l’Union Européenne.

Mère de deux enfants binationaux, je vis aujourd’hui entre Florence et Rome.

Je me suis engagée en 2006 au sein de l’association Français du monde adfe, reconnue d’utilité publique, au côté de Dominique Depriester, alors Conseiller des Français de l’étranger. L’éloignement d’avec la France a renforcé mon envie de m’investir dans la vie civique et politique de mon pays pour la défense de nos valeurs républicaines.

Elue en 2014 conseillère consulaire, j’ai eu à cœur durant mon mandat, de défendre les intérêts de nos compatriotes au sein des différents conseils consulaires ainsi qu’au sein de l’Assemblée des Français de l’étranger. Conseillère élue à l’Assemblée des Français de l’étranger, pour l’Europe du Sud, membre de la Commission Commerce extérieur, Développement durable, Emploi et Formation, je me suis employée à travailler sur les thèmes de l’emploi et de la formation professionnelle, afin que nos compatriotes résidents hors de France puissent bénéficier d’un système d’aide et de soutien.

Au centre de mon action et de mes valeurs, j’ai à cœur la défense du service public, toujours plus menacé à l’étranger, ainsi que la francophonie, l’éducation, la défense du réseau éducatif français en Italie, les droits des Français de l’étranger avec une attention particulière pour ceux qui sont isolés et éloignés des consulats, le réseau culturel, celui pour l’emploi et les petites entreprises. Fortement ancrée dans la société italienne, je suis restée à l’écoute de nos compatriotes sur le terrain et me suis fait leur porte-parole au quotidien. C’est ce qui m’a amenée par ailleurs à soutenir la candidature de Dario Nardella à la mairie de Florence en 2019, en me présentant à ses cotés sur sa liste afin d’entrer au conseil communal de la Mairie de Florence.

Ces années ont aussi été marquées par mon engagement bénévole pour l’association Français du Monde-ADFE et au Parti socialiste car il m’a semblé important de renforcer les liens entre la France et les français qui ont décidé de vivre au quotidien à l’étranger, expatriés ou/et parfaitement intégrés dans leur pays d’accueil, sans devoir se sentir contraint de renoncer à leurs droits et à la solidarité nationale. C’est dans cet état d’esprit que je poursuis au quotidien mon engagement auprès du Conseil d’administration et au sein du Bureau national de Français du monde-ADFE.

Je souhaiterais, avec notre liste, poursuivre ce mandat d’élue de proximité afin de continuer les actions entreprises, de défendre nos droits et et de valoriser l’expérience acquise au service des Français résidents hors de France.

Issu d’une famille de tradition socialiste dans les Hautes-Pyrénées,  très engagée dans la vie politique et associative, mon enfance est marquée par l’union de la gauche, le Programme Commun, les campagnes électorales de mon père (cantonales, municipales (en 1977) et législatives (en 1978).
Etudiant à l’Université Paul Sabatier de Toulouse, je m’engage dans les Jeunesses Socialistes de 1985 à 1989.
Ma première venue en Italie date de 1990 dans le cadre du Service National Actif (ministère de la Coopération) en tant qu’enseignant au Lycée français de Rome.
Après quelques années d’enseignement  à Paris et en région parisienne (de 1992 à 1999) dans des établissements scolaires en Zone d’Education Prioritaire, je retrouve en 1999 le Lycée Français de Rome en tant qu’enseignant résident.
Marié à une italienne et père de deux enfants, mon investissement politique et associatif à l’étranger débute en 1999 avec mon adhésion au Parti Socialiste (en tant que trésorier) et à l’association FDM-ADFE.
En 2006, je soutiens notre candidat, tête de liste, Dominique Depriester, élu Conseiller à l’Assemblée des Français de l’étranger.
En septembre 2011, je deviens Secrétaire de la section du Parti Socialiste à Rome et je participe activement aux Elections présidentielles et Législatives de 2012.

Candidat aux élections consulaires de 2014, je suis élu Conseiller consulaire (largement en tête avec 48% des voix), avec Gaëlle Barré et Françoise Manssouri sur une liste d’union de la gauche, Pierre Zocco devenant également délégué consulaire.
Sept années d’engagement, d’investissement personnel, de rencontres, d’échanges, de travail collectif, avec un souci permanent de faciliter, d’améliorer la vie de nos compatriotes vivant en Italie

Ma connaissance du terrain  s’est forgée et enrichie  au fil des rencontres avec les Français d’Italie lors de nos déplacements dans la circonscription (Palerme, Catane, Cosenza, Florence, Naples, Pérouse, Livourne…), lors d’échanges avec nos compatriotes autour des problèmes récurrents de fiscalité, de retraite, d’emploi, d’éducation et de sécurité sociale.
Vivre à l’étranger et notamment en Italie est parfois une aventure. Passionnante, enrichissante et difficile aussi. Elle requiert l’attention, le soutien et l’action de la puissance publique.
Engagé sur le terrain depuis plusieurs années au service de notre communauté, j’aurai à cœur de défendre au sein du conseil consulaire les services publics, la diffusion de la langue française, les écoles françaises, les droits des Français de l’étranger avec une attention particulière à ceux qui sont isolés et éloignés des consulats. En prise directe avec la vie des Français de l’étranger, je m’engage à être un relais fiable entre la communauté française et l’administration et à faire rayonner nos idéaux de justice sociale et d’équité.
Après sept ans d’engagement au service de nos compatriotes au sein de notre circonscription, je souhaite me représenter aux élections des conseillers des Français de l’étranger avec le soutien de Français du monde le dimanche 30 mai prochain, afin de pouvoir poursuivre mon mandat d’élu de proximité, continuer les actions entreprises et valoriser mon expérience acquise au service des Français. Je souhaite le poursuivre en 2021 avec une équipe de femmes et d’hommes impliqués et engagés depuis de nombreuses années au sein de la Communauté française.